Monde

Des centaines de passagers ont passé la nuit de vendredi à samedi dans le Thalys en gare de Paris-Nord après que leurs trains ont fait demi-tour à mi-chemin entre la capitale française et Bruxelles, indique l'entreprise ferroviaire, confirmant une information de la RTBF. 

Ils sont finalement arrivés à destination ce samedi matin. Plus de 1.000 voyageurs se trouvaient à bord des trois convois qui ont été touchés par ces perturbations. Dans un premier temps, les différents trains (les Thalys de 20h25 et de 21h55 et le Izy de 20h22) ont accumulé d'une à deux heures de retard au départ de Paris-Nord en raison d'intempéries en France. Les deux convois devant partir le plus tôt se font finalement élancés en direction de la capitale belge mais étaient limités en vitesse à cause des conditions météorologiques, explique-t-on chez Thalys, qui évoque des circonstances "très exceptionnelles".

A cause de cela, les trains n'ont pas pu accéder au réseau belge à grande vitesse, des travaux y ayant débuté peu après minuit. "On pensait pouvoir faire passer le train", justifie une porte-parole de l'entreprise ferroviaire. Il a finalement été décidé de leur faire rebrousser chemin afin que les passagers puissent être pris en charge à Paris.

Trois solutions ont ensuite été proposées aux voyageurs. Ceux qui habitent dans la capitale française ou à proximité ont pu prendre un taxi pour rentrer chez eux, avec prise en charge des frais pour le trajet. Thalys a payé une nuit à l'hôtel pour 130 passagers "faibles" (enfants et leurs parents et personnes âgées ou malades). La plupart des établissements hôteliers étant complets, il a fallu affréter une rame d'hébergement en gare de Paris-Nord pour les quelque 250 navetteurs restants, à qui il avait été assuré que leur train repartirait à la première heure ce samedi matin. "Une décision qui n'est jamais facile à prendre", reconnait l'entreprise. De l'eau, des plateaux repas et des couvertures leur ont été proposés.

Environ 350 personnes ont donc repris la route vers Bruxelles-Midi peu après 06h00 et sont arrivés à 8h50. Leur train a en effet dû emprunter une ligne classique sur le réseau français à la suite des intempéries de vendredi soir.

L'ensemble des voyageurs sera indemnisé, assure-t-on chez Thalys. Les passagers classiques pourront bénéficier de 200% de compensation en bons à valoir sur de prochains trajets ou 100% en cash, tandis que ceux qui avaient opté pour un train Izy devront choisir entre 100% en cash ou 100% en bons à valoir.