Monde

Des discussions sont "en cours" pour organiser un deuxième sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, à Washington à l'automne prochain, a déclaré jeudi la porte-parole de la Maison Blanche, en pleine polémique sur la rencontre d'Helsinki. Lundi à Helsinki, lors de leur premier sommet bilatéral, le président américain "a accepté la poursuite du dialogue" entre les conseillers à la sécurité nationale des deux pays, a dit Sarah Sanders sur Twitter. 


Donald Trump a demandé à son conseiller à la sécurité nationale John Bolton "d'inviter le président Poutine à Washington à l'automne et ces discussions sont déjà en cours", a-t-elle ajouté.

Accusé par ses détracteurs, mais aussi nombre d'élus de son parti, de s'être montré beaucoup trop conciliant avec son homologue russe, le président américain s'en est pris avec virulence aux journalistes coupables à ses yeux de ne pas avoir souligné le "grand succès" de leur face-à-face.

"J'attends avec impatience notre deuxième rencontre pour que nous puissions commencer à mettre en place certaines des choses dont nous avons parlé", a indiqué Donald Trump sur Twitter, citant, pêle-mêle, la lutte contre le terrorisme, "la sécurité pour Israël", les cyberattaques, les échanges commerciaux, l'Ukraine, la paix au Proche-Orient ou encore la Corée du Nord.

Fait remarquable, M. Poutine avait, quelques heures plus tôt, lui aussi dénoncé les critiques visant M. Trump, stigmatisant les "forces" aux Etats-Unis "prêtes à sacrifier les relations russo-américaines à leurs ambitions".