Des milliers de musulmans affluent vers Srebrenica

Publié le - Mis à jour le

Monde

L'enterrement des victimes exhumées des fosses communes et identifiées est organisé chaque année à Potocari, à l'occasion de l'anniversaire du massacre

SREBRENICA Des milliers de musulmans affluaient mercredi matin vers Srebrenica, en Bosnie orientale, où seront enterrées dans la journée 520 victimes du massacre commis il a 17 ans par les forces serbes bosniennes contre environ 8.000 musulmans, a rapporté un journaliste de l'AFP.

"C'est de la douleur, une douleur sans fin. Et lorsque le 11 juillet arrive, chaque année, cette douleur devient insupportable", lance en pleurant Sevdija Halilovic, venue au centre mémorial de Potocari, près de Srebrenica, pour les funérailles de son père.

"Les restes de mon père ont été exhumés de deux fosses communes. Mes deux frères ont aussi été tués dans le massacre, mais ils n'ont pas encore été retrouvés", ajoute cette femme âgée d'une cinquante d'années.

Mardi, quelque 7.000 personnes sont arrivées à Potocari, après avoir parcouru à pied, en sens inverse, le chemin que les musulmans de Srebrenica avaient emprunté à travers les forêts pour fuir le massacre.

L'enterrement des victimes exhumées des fosses communes et identifiées est organisé chaque année à Potocari, à l'occasion de l'anniversaire du massacre. A ce jour, 5.137 victimes ont été enterrées dans le cimetière du mémorial.
Au moins 30.000 personnes devraient participer cette année à la cérémonie commémorative, selon les organisateurs.

Après des années de cavale, les ex-chefs militaire et politique des forces serbes de Bosnie, Ratko Mladic et Radovan Karadzic, sont jugés par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), pour leur responsabilité dans ce massacre.
Ils sont inculpés de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre durant la guerre en Bosnie (1992-1995), au cours de laquelle 100.000 personnes avaient été tuées. Le massacre de Srebrenica a été qualifié de génocide par la justice internationale.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner