Monde

Deux alpinistes allemands sont morts d'hypothermie lors de l'ascension du Mont Blanc du Tacul (4.250 m), un sommet du massif du Mont-Blanc, dans les Alpes françaises, a-t-on appris mercredi auprès des gendarmes. Leurs corps ont été retrouvés en matinée, et redescendus dans la vallée.

Les deux quadragénaires étaient partis en cordée, lundi matin, mais ils n'ont pu atteindre le sommet à temps et ont été pris par une tempête avec des vents soufflant à 120 kilomètres/heure, a expliqué à l'AFP un gendarme.

Cette course d'alpinisme, cotée difficile, est une grande classique très fréquentée lorsque les conditions climatiques le permettent, comme c'était le cas lundi, avant la dégradation survenue le lendemain, a ajouté le militaire.

Quelques jours plus tôt, le corps sans vie d'un alpiniste sud-coréen de 34 ans avait été retrouvé dans le massif du Mont-Blanc après trois jours de recherches, à 4.300 m d'altitude.