Monde

Une personne est décédée et deux autres ont été blessées lors d'une agression dans un train à grande vitesse au nord de l'Allemagne, a indiqué mercredi soir la police fédérale du pays.

Auparavant, plusieurs médias locaux avaient rapporté qu'un homme avait blessé au couteau une autre personne dans un train circulant entre Hambourg et Flensbourg, une ville proche de la frontière danoise. Deux agents de police seraient intervenus, dont l'un a également été blessé. Le deuxième policier a alors abattu l'assaillant.

L'assaillant abattu par une jeune policière

Des détails émergeaient jeudi matin dans les médias allemands au sujet de l'incident qui avait eu lieu la veille à bord d'un train à grande vitesse qui se trouvait en gare de Flensbourg, dans le nord du pays. Un homme qui avait porté des coups de couteau à un autre passager a été abattu par une jeune policière, qui n'était pas en service, a confirmé la police. L'incident n'a, selon les premières indications, pas de liens avec le terrorisme, selon des sources consultées par l'agence de presse dpa. L'homme auteur des coups de couteau est décédé, et l'incident a par ailleurs fait deux blessés, la personne poignardée et la policière intervenue. Les raisons qui ont poussé l'attaquant à s'en prendre à sa victime restent indéterminées, au lendemain de l'attaque qui a entrainé l'évacuation de la gare et des perturbations du trafic ferroviaire durant plusieurs heures.

La policière intervenue n'était âgée que de 22 ans. Elle n'était pas en service mais était en uniforme et armée, ce qui n'est pas exceptionnel selon un porte-parole de la police qui s'est confié au Bild. Elle a utilisé son arme de service pour abattre l'auteur des coups de couteau, après avoir entendu un appel aux renforts de la part du personnel du train. Celui-ci aurait fait passer un message via les hauts-parleurs, demandant une intervention pour une bagarre impliquant deux hommes.

Le train à bord duquel l'incident s'est déroulé était un IC parti de Cologne pour Flensbourg. Les coups de couteau ont eu lieu aux alentours de 19h00 mercredi soir.

Une enquête est en cours pour éclaircir l'affaire.