Monde

Dix personnes ont péri dans le crash jeudi soir d'un avion privé peu après son décollage de la station balnéaire de Punta del Este, en Uruguay, ont rapporté vendredi les secours.

Sept corps ont déjà été retirés de la carcasse du bi-moteur à hélices qui s'est écrasé avec dix occupants à bord dans une lagune avant de prendre feu, a précisé vendredi matin un porte-parole des pompiers sur place.

L'appareil, un Beechcraft à turbopropulseurs immatriculé en Argentine, transportait huit passagers et deux membres d'équipage. Neuf victimes sont argentines, essentiellement des hommes d'affaires et des professionnels du secteur du tourisme, et la dernière de nationalité portugaise, ont précisé les enquêteurs.

L'avion s'est retrouvé à demi-submergé dans la lagune del Sauce, à proximité de l'aéroport du même nom desservant Punta del Este, à environ 140 km à l'est de Montevideo. Les lieux sont difficiles d'accès et les secouristes disposaient de l'appui de deux hélicoptères.

Les causes de l'accident, survenu vers 20H30 locales (23H30 GMT), un des plus graves de l'histoire de l'aviation en Uruguay, n'étaient pas connues dans l'immédiat.

L'appareil se dirigeait vers l'aéroport de San Fernando à Buenos Aires. Le contact radar avec l'avion a été perdu quelques secondes après son décollage et une explosion a été entendue, selon des sources qui ont requis l'anonymat.