Fukushima: Tepco espère rétablir l'alimentation électrique samedi

Publié le - Mis à jour le

Monde

Une semaine après le séisme le plus violent de son histoire, le Japon lutte toujours pour éviter une catastrophe nucléaire


OSAKA L'exploitant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, Tepco, espère rétablir son alimentation électrique samedi, ce qui pourrait permettre de relancer les systèmes de refroidissement des installations, a rapporté la télévision publique NHK.

L'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) compte reconnecter au réseau les réacteurs 1 et 2 de la centrale en tirant des câbles jusqu'aux prises adéquates.

Pour les réacteurs 3 et 4, Tepco tente d'utiliser des câbles habituellement utilisés pour transmettre l'électricité produite sur le site vers le réseau, afin de recevoir du courant depuis l'extérieur.

Le rétablissement de l'électricité pourrait permettre de relancer les pompes qui fournissent de l'eau au système de refroidissement des réacteurs et remplissent les piscines d'entreposage du combustible usé, dont l'assèchement menace de libérer d'importantes quantités de radioactivité dans l'environnement.

L'arrêt des systèmes de refroidissement de la centrale et des équipements de secours, à cause du séisme et du tsunami du 11 mars, a entraîné une série de graves problèmes dans la centrale, provoquant des fuites radioactives et menaçant de dégénérer en catastrophe nucléaire.

Même si l'alimentation électrique est rétablie, il n'est toutefois pas certain que le courant parvienne efficacement jusqu'aux différentes machines de la centrale, les transmissions pouvant être affectées par les dégâts occasionnés par le tsunami du 11 mars, a précisé la NHK.

Pour tenter de refroidir les installations en attendant, les autorités ont dû larguer de l'eau par hélicoptère et arroser les bâtiments au canon à eau.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un cortège de 30 camions de pompiers ont de nouveau projeté de l'eau à forte puissance sur le bâtiment du réacteur 3, qui inquiète particulièrement les autorités, dans l'espoir qu'elle tombe dans la piscine d'entreposage du combustible.

Les camions toujours en action à Fukushima

Un nouveau groupe de camions de pompiers de Tokyo est entré en action pour projeter de l'eau sur le réacteur 3 de la centrale de Fukushima d'où risquent de s'échapper des substances radioactives. Une trentaine de camions arrosent le bâtiment grâce à des lances qui projettent 3,8 tonnes d'eau par minute. Les camions se relayent par groupes de 5 pour des sessions courtes compte-tenu de la radioactivité élevée. Il s'agit d'une énième action pour éviter que le combustible nucléaire ne reste hors d'eau et n'entre en fusion.

Une semaine après le séisme le plus violent de son histoire, le Japon luttait toujours pour éviter une catastrophe nucléaire et secourir des centaines de milliers de sinistrés, mais le Premier ministre a promis que le pays allait surmonter cette tragédie et se reconstruire.

"C'est une course contre la montre", a déclaré Yukiya Amano , directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), venu spécialement à Tokyo pour discuter avec les autorités japonaises de l'accident nucléaire le plus grave depuis celui de Tchernobyl en 1986.

Les difficultés sont "énormes", a reconnu dans un discours télévisé le Premier ministre Naoto Kan. "Nous allons agir avec détermination pour surmonter cette tragédie et reconstruire le pays en tant que nation", a-t-il assuré.

Le bilan humain du séisme et du tsunami dans le nord-est a désormais dépassé celui du tremblement de terre de Kobe de 1995, avec 6.911 morts confirmés. Il devrait continuer à s'aggraver puisque plus de 10.000 personnes étaient officiellement portées disparues, selon la police.

Une minute de silence a été observée par les survivants et les sauveteurs à 14H46 (05H46 GMT), heure exacte où la première secousse a été ressentie vendredi dernier.

Bravant les risques radioactifs, des soldats et des pompiers ont déversé vendredi des dizaines de tonnes d'eau à l'aide de camions citernes pour tenter de refroidir les réacteurs de la centrale de Fukushima, où la situation restait "très grave" selon M. Amano.

Entamées jeudi, ces opérations sont destinées à empêcher les barres de combustible d'entrer en fusion et à éviter ainsi un accident nucléaire majeur.Dans le réacteur 3, dont la structure externe a été détruite par une explosion d'hydrogène, la piscine de stockage du combustible usagé, située hors de l'enceinte de confinement, a été endommagée.

Les opérations visent aussi à refroidir les réacteurs 1, 2 et 4 ainsi que la piscine de stockage de ce dernier.

Les efforts pour rétablir le courant électrique de la centrale, qui permettrait de remettre en route les pompes des circuits de refroidissement "progressent mais l'électricité n'a pas encore été rétablie", a assuré de son côté le porte-parole du gouvernement nippon, Yukio Edano.

L'ampleur des dommages d'ores et déjà constatés sur les réacteurs 1 à 4 ont conduit l'Agence de sûreté nucléaire japonaise à relever de 4 à 5 la gravité de l'accident sur l'échelle internationale INES, qui va jusqu'à 7.

"La perte du système de refroidissement a entraîné des dommages sur le coeur du réacteur. Des particules radioactives continuent à être libérées dans l'environnement", selon l'agence.

Ces systèmes sont tombés en panne lorsque le séisme de magnitude 9 et le tsunami ont détruit les protections maritimes de la centrale construite dans les années 1970.

Si le Japon le demande, 450 militaires américains spécialistes du nucléaire se tiennent prêts à intervenir, a annoncé le commandant des forces américaines du Pacifique, qui s'est dit "prudemment optimiste" sur l'évolution de la situation.

La France et la Russie ont également proposé leur aide.A cause du risque de contamination nucléaire, de nombreuses capitales ont continué à organiser le départ de leurs ressortissants présents dans la zone à risque et dans l'immense mégapole de Tokyo, située à moins de 250 km de Fukushima.

Pour tenter de rassurer la population, l'AEIA a annoncé qu'elle allait effectuer des mesures de radioactivité à Tokyo, distinctes de celles du gouvernement.

Ceux qui ne quittent pas le Japon trouvent refuge dans le sud de l'archipel, notamment à Osaka, la deuxième ville du pays où, par exemple, l'Allemagne a installé une ambassade provisoire.

L'activité s'est nettement réduite depuis le début de la semaine dans la capitale, où de nombreuses entreprises fonctionnent au ralenti et où les ventes aux enchères de thon ont été suspendues à Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde. Mais aucune panique n'a saisi les Tokyoïtes, qui ont stocké des vivres au cas où ils devraient être confinés chez eux.

Les rues de la capitale habituellement illuminées la nuit sont dans certains quartiers plongées dans la pénombre en raison des restrictions d'électricité. Dans le nord-est, malgré une mobilisation sans précédent de 80.000 soldats et secouristes, les espoirs de retrouver des survivants se sont quasiment évanouis, d'autant qu'une vague de froid affecte la zone dévastée.

Le gouvernement a assuré que les opérations d'aide aux quelque 440.000 sinistrés allaient être améliorées pour répondre aux plaintes concernant les pénuries d'eau potable et de vivres.

Dans la ville de Katahama, les réfugiés tentent de résister à des températures tombées à 0°C dans un centre social où il n'y a ni électricité, ni gaz, ni eau.

Ces conditions extrêmes fragilisent aussi la santé des personnes évacuées les plus vulnérables comme les personnes âgées et les enfants, dont 100.000 seraient sans logis, selon l'organisation Save The Children.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

C’est une journée propice à la création. Votre imagination fertile vous aide à prendre votre envol.

Taureau

Vous vous impliquez dans une association au sein de laquelle vous rendez un précieux service à quelqu’un.

Gémeaux

Vous passez le week-end en famille. Vous avez besoin de déconnecter, de vous changer les idées.

Cancer

Quoi que vous fassiez aujourd’hui, vous vous appliquez avec une efficacité redoutable.

Lion

Vous êtes sous le charme d’une personne. Vous avez envie d’en découvrir davantage sur elle.

Vierge

Votre esprit critique vous rend de nombreux services aujourd’hui. Vous évitez un faux pas.

Balance

Il est probable que votre partenaire soit absent. Mais rassurez-vous, vous êtes au cœur de ses pensées.

Scorpion

Même si vous êtes contraint de faire quelque chose qui vous déplaît, vous essayez néanmoins de vous y appliquer.

Sagittaire

Vous n’avez aucune difficulté à vous organiser. Vous savez parfaitement ce que vous avez à faire.

Capricorne

Vous cherchez à augmenter vos revenus ou votre pouvoir d’achat. Vous regardez où vous pouvez faire des économies.

Verseau

Vous êtes confiant dans les sentiments de votre partenaire. Votre relation prend un nouveau départ.

Poissons

Il est temps de penser à décompresser. Vous tirez un peu trop sur la corde en ce moment.

Facebook