"Hollande est un con et Bayrou est un âne"

S. Ta. Publié le - Mis à jour le

Monde

Même Au fond du bar , la France reste divisée. Michel, Françoise, Christophe et les autres iront voter

PARIS Dans le 18e arrondissement, le nord de Paris, derrière la butte Montmartre, non loin de Pigalle, un café parisien Au fond du bar , une ambiance sympa, presque typique. On boit un demi, un verre de rouge ou un café. Tous les âges et toutes les tendances politiques y sont représentés. Plongée au cœur d’une certaine vie parisienne, et pas celle de Saint-Germain ou autre endroit où on ne trouve que des touristes.

Michel, avocat, aime la Belgique, il nous le dira plus de dix fois, ça fait chaud au cœur. Il a le franc-parler du milieu d’après-midi après quelques verres de rouge bus en bonne compagnie. “Hollande sera élu, mais c’est un con. Je vais aller voter mais ça me coûte cher, je dois aller à Epernay, la capitale de la Champagne.”

Michel votera Sarko , pour des raisons économiques, précisera-t-il dans la conversation : “Il y a eu une crise, il a fait des erreurs mais sur le plan international, son bilan est bon. J’aime la France, j’aime l’Europe, j’aime la Belgique, dans le temps j’y avais même une maîtresse. Je remarquais que, chez vous, les hommes aimaient bien taper la carte jusqu’à cinq heures du matin, alors je me suis dit qu’il fallait s’occuper de leurs femmes (Il rit). Et comme il n’y a plus de frontières, c’est sympa, on peut aller de France en Belgique sans être emmerdé.”

Et lorsque nous lui faisons remarquer que les derniers discours de son favori remettent les frontières en question, Michel est catégorique : “Mais il ne veut pas les réformer les frontières, il veut juste qu’il y ait moins d’immigrés, les Français ils veulent juste deux choses, tout d’abord l’écologie ils s’en foutent, ensuite ils veulent simplement du travail et de la sécurité.”

À côté de Michel, il y a Françoise. Mais Françoise, elle votera à gauche : “C’est pas pour ça qu’on ne s’entend pas” , intervient Michel. “Je vais voter Hollande comme au premier tour. Dans la famille, on a toujours voté à gauche, ce sont mes valeurs” , précise-t-elle. Mais l’engouement ne transparaît pas, “Hollande n’est pas Mitterrand” , conclut-elle.

Et notre Michel de reprendre le crachoir, il veut nous parler de François Bayrou, qui, rappelons-le, a annoncé qu’il voterait Hollande : “Bayrou c’est un âne, quand je soutenais Balladur, je l’ai vu débattre à Saint-Quentin. Il est bon dans le débat, mais c’est un homme aigri car il n’a pas réussi à s’affirmer en politique, alors il dérape et il va voter Hollande qui ne veut pas de la règle d’or que lui demande.”

Au fond du bar , nous discutons aussi avec Christophe. Il ira voter mais blanc : “Je soutenais un candidat qui a été éjecté durant les primaires, Nicolas Hulot. Aucun des deux candidats ne changera fondamentalement les choses, c’est comme ça. Sarkozy, il y a cinq ans, il disait qu’il n’y aurait pas plus d’impôt, moi je constate que j’en paye plus quand même. Hollande ne fera pas mieux, il sera obligé de suivre les autres pays d’Europe et la finance internationale.” Et comme Premier ministre de Hollande en cas de victoire, Christophe a un pronostic quelque peu inédit : “Pourquoi pas Jospin” , confie-t-il. On trouve de tout Au fond du bar



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner