Monde

La police portuaire grecque a indiqué mardi avoir repêché deux nouveaux corps en mer après l'incendie du 23 juillet, ce qui, s'ils étaient identifiés comme victimes des feux, en porterait le bilan à au moins 93 personnes.

Des patrouilles poursuivent toujours leurs recherches en mer pour retrouver éventuellement d'autres victimes, a précisé à l'AFP une responsable de la marine marchande.

Samedi, les services des pompiers ont aussi chiffré le nombre des disparus à 25, mais certains d'entre eux, sinon tous, pourraient figurer parmi 28 victimes dont les corps n'ont pas encore été identifiés.

Neuf jours après l'incendie, autorités et bénévoles continuaient par ailleurs à assister les sinistrés ayant perdu proches et/ou maisons. Le ministère des Infrastructures a enregistré 1.046 habitations brûlées sur un ensemble de 3.676 dans ces localités. "1.803 bâtiments sont habitables tandis que 827 ont subi d'importants dégâts", a précisé lundi le porte-parole du gouvernement Dimitris Tzanakopoulos qui a annoncé des subventions et des indemnisations pour victimes et leurs proches.