Monde

Le bilan du puissant séisme qui a frappé la semaine dernière l'île de Hokkaido, dans le nord du Japon, s'est établi à 44 morts et plus aucune personne n'est portée disparue, a annoncé le gouvernement lundi. 

Environ 40.000 secouristes (pompiers, policiers, soldats) restaient cependant sur place pour apporter de l'aide aux habitants, dont plus de 2.700 sont encore hébergés dans des refuges.

La majorité des décès ont été recensés dans le village d'Atsuma, où des maisons ont été ensevelies par un énorme glissement de terrain provoqué par le tremblement de terre de magnitude 6,6.

Juste avant le séisme de Hokkaido, l'ouest du pays avait été touché par un violent typhon qui a fait 11 morts et conduit à la fermeture de l'aéroport du Kansai (Osaka).

Début juillet, l'archipel a également subi des pluies d'une ampleur exceptionnelle qui avaient provoqué inondations et glissements de terrain, tuant plus de 220 personnes.