Monde

Une exposition originale à Bruxelles sur l’ancien président US et sa famille

BRUXELLES Les fans de l’histoire des États-Unis et, plus particulièrement, de sa famille la plus célèbre devraient en avoir pour leur argent. Une exposition sur les Kennedy ouvre ses portes demain – avec nocturne jusqu’à 21 h 30 – sur le site de Tour et Taxis, à Bruxelles.

John Fitzgerald Kennedy, l’ancien président américain assassiné en 1963 à Dallas, est logiquement la figure centrale de l’exposition. “C’était quelqu’un de très humain, pas du tout prétentieux. Nous avons voulu montrer cela grâce à une série d’anecdotes émouvantes sur sa vie” , explique Frédéric Lecomte, concepteur de l’exposition et biographe des Kennedy depuis 15 ans.

Plus de 120 photos. Des légendes, des anecdotes. Même une réplique du fusil de Lee Harvey Oswald, l’assassin désigné de John Kennedy. Sans oublier – petit cocorico – une autre réplique. Celle de la robe de mariée de Jackie (l’épouse très glamour du président) qui a été confectionnée par la maison de couture belge Digamési, située à Wellin (près de Rochefort).

Frédéric Lecomte annonce aussi que “les visiteurs découvriront un original d’Andy Warhol représentant Marilyn Monroe et 25 photos exclusives sous forme d’hommage à Robert et Ted Kennedy” , les deux frères de John. Le premier cité avait par ailleurs eu l’occasion d’inaugurer cette exposition en 1998, “une exposition qui a évolué d’année en année” .

Impatient de découvrir tout cela ? Voici déjà quelques anecdotes croustillantes…

7 février 1962, une date importante. John Kennedy signe tôt le matin l’embargo économique contre Cuba. Mais la signature a bien failli être reportée… John était un grand amateur des cigares cubains Upmann. Impossible de s’en priver ! Il s’est donc d’abord fait livrer un stock de réserve – deux valises pleines – avant d’officialiser l’embargo.

Réunion au sommet dans le bureau ovale (le vice-président, Lyndon Johnson, est notamment présent) quand Caroline Kennedy, la fille de John encore petite, surgit et s’écrie : “Tu sais papa, maman te cherche partout, elle est pas contente !”

À découvrir jusqu’au 28 mars.

En savoir plus

Infos : www.jfk-expo.be



© La Dernière Heure 2009