Monde Kim Kardashian avait rencontré Donald Trump, le 30 juin dernier, notamment pour attirer l'attention du Président américain sur la situation d’Alice Marie Johnson.

Cette sexagénaire purgeait depuis 20 ans une peine de prison à perpétuité pour une infraction liée à la drogue. Elle avait en effet commis une "première infraction non violente", dans le but de subvenir aux besoins de sa famille.

Touchée par le récit de cette grand-mère de 62 ans, la star de téléréalité avait voulu sensibiliser Donal Trump et demander une réforme à propos de ce type d'incarcération abusive.

Message entendu par le Président, en tout cas concernant le cas d’Alice Marie Johnson puisqu'elle a obtenu la grâce présidentielle ce mercredi 6 juin.

Kim Kardashian s'en est réjouit sur les réseaux sociaux et continue de soutenir le projet de réforme. "Sa libération est une inspiration et donne de l'espoir à tant d'autres qui méritent aussi une seconde chance", a-t-elle réagit. Une belle victoire pour la starlette!