Monde

Pour la dixième fois, Mark David Chapman, l’homme qui a tué John Lennon le 8 décembre 1980 à New York, a demandé une remise en liberté conditionnelle. 

Et pour la dixième fois, le tribunal a répondu négativement. Le juge a estimé que ce "serait incompatible avec le bien-être et la sécurité de la société, et dénigrerait tant la sérieuse nature du crime en nuisant au respect de la loi." Condamné à perpétuité avec un minimum de vingt ans à l’ombre, il restera donc encore au moins deux ans en taule.