Monde Très émue, Jeannette Bougrab s'est exprimée sur l’exécution de son compagnon.

Au lendemain de l’attentat qui a frappé le siège du journal Charlie Hebdo, Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d'Etat et compagne du dessinateur "Charb" a livré un émouvant témoignage sur plusieurs chaines de télévision françaises.

Elle a notamment fait savoir que son compagnon et ses "camarades" étaient morts "debout" pour défendre la liberté d'expression. "Si j’étais président de la République, je leur donnerais le Panthéon", a t-elle indiqué.

Sur le plateau de TF1, elle a pointé du doigt les responsabilités de la France dans ce massacre.