Monde

L'édifice qui abrite le consulat de Belgique à Barcelone a été endommagé dans la nuit de lundi à mardi, par des graffitis. De nombreux slogans ont été peints et visent le pays qui accueille l'ex-président Catalan, Carles Puigdemont.

Sur les murs du consulat on peut donc lire "La Belgique est un refuge de criminel" et "La Belgique, complice du séparatisme", écrit en rouge.


Didier Verwaerde, le consul Belge, ne considère pas ses messages comme une "menace" et attend les consignes du Ministère des Affaires étrangères belges quant à la possibilité de porter plainte.

Les messages sont signés "La Falange", un parti espagnole nationaliste fasciste mais le parti n'a pour le moment pas revendiqué l'action.