Monde Par Géry De Maet

Samedi soir, lors d’une réunion de l’extrême droite américaine à Charlottesville, en Virginie, un néonazi a foncé dans la foule, tuant une jeune avocate et déchaînant une légitime indignation qui n’a pas tardé à prendre une dimension planétaire.

Outre l’auteur, les réactions visaient Donald Trump, coupable de ne pas avoir condamné assez rapidement les auteurs. Même l’ancien président Barack Obama s’est fendu d’un message qui n’a pas tardé à être le plus apprécié de l’histoire sur Tweeter.

(...)