Monde

À l’occasion des célébrations du 11 novembre, le président Macron a eu l’imprudence d’associer Pétain aux maréchaux vainqueurs de la Première Guerre mondiale.

Beaucoup ont critiqué ce geste, parlant d’indécence à rendre hommage à l’homme qui, vingt-cinq ans plus tard, a plongé la France dans la collaboration.

Par Géry De Maet.