Monde Un commentaire d'Alexis Carantonis.

Mamoudou Gassama, un jeune sans-papiers, n’a rien calculé au moment de franchir, à la force de ses bras, quatre étages pour sauver un petit garçon suspendu à la balustrade d’un immeuble parisien.

Il ne l’a fait ni pour les papiers ni pour la gloire. Tout l’inverse du mathématicien Emmanuel Macron, qui trépignait de recevoir le "Spider-Man malien" à l’Élysée.

(...)