Monde

La gardienne de but américaine Hope Solo a accusé l'ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, de lui avoir "pincé les fesses", lors de la cérémonie de remise du Ballon d'or 2013. 

La joueuse a estimé que les comportements machistes et abusifs n'étaient pas que fréquents à Hollywood, comme l'a montré le grand déballage de l'"affaire Weinstein", mais survenaient également de manière courante dans le monde du sport, où "un certain nombre de ces agresseurs sont encore en activité et continuent leurs agissements", a-t-elle indiqué. Concernant son expérience personnelle face à l'octogénaire suisse Sepp Blatter, elle raconte dans une interview à l'hebdomadaire portugais Expresso, à paraitre samedi, que le Valaisan lui a "pincé les fesses". "C'était il y a quelques années lors d'une cérémonie du Ballon d'or, juste avant que je monte sur scène", a déclaré la joueuse américaine.

Cette accusation est "ridicule", a répondu un porte-parole du Suisse qui a dirigé la Fifa entre 1998 et 2015, cité sur le site de l'hebdomadaire.

Hope Solo, championne du monde et double médaillée d'or olympique, était présente cette semaine à Lisbonne pour participer au Web Summit, et a affirmé à Expresso que ce genre de situation était courant dans le football féminin. "Je l'ai constaté tout au long de ma carrière. J'espère que davantage d'athlètes vont oser en parler. Ce n'est pas juste à Hollywood, c'est rampant, il y a en probablement un peu partout", a-t-elle ajouté.