Monde

Deux migrants de douze ans, un Afghan et un Irakien, ont été grièvement blessés mercredi par la police croate qui a ouvert le feu sur le véhicule qui les transportait, a annoncé un porte-parole policier.

Mercredi vers 22H00 locales (20H00 GMT), une camionnette immatriculée en Autriche a refusé de s'arrêter à un contrôle près de la frontière avec la Bosnie, a raconté à l'AFP Elis Zodan.

La police a alors ouvert le feu avant de découvrir que deux enfants avaient été blessés, parmi les 29 migrants d'Afghanistan et d'Irak qui y étaient embarqués. Il y avait un total de quinze enfants dans la camionnette. Le conducteur est parvenu à prendre la fuite dans les bois environnants et était toujours recherché jeudi.

"Gravement blessés", les enfants ont été hospitalisés à Zadar (sud) et sont "dans un état stable", a déclaré Elis Zodan qui n'a pas donné plus de détail sur la nature des blessures. Selon les médias locaux, leurs jours ne sont pas en danger.

Selon le porte-parole, le véhicule, qui venait de Bosnie, a franchi illégalement la frontière et refusé par deux fois d'obtempérer aux demandes des policiers de s'arrêter.

"Le conducteur a foncé sur la police", et "essayé deux fois de forcer le barrage", a insisté le porte-parole.

Premiers pays de l'Union européenne sur la route des migrants passant par les Balkans, la Croatie, la Hongrie et la Bulgarie ont été souvent critiquées pour la violence du traitement que leur réservent leurs policiers.

"La violence contre les enfants et les jeunes qui tentent de quitter la Serbie aujourd'hui, est une constante et elle est dans la majorité des cas exercée par des polices aux frontières d'Etats membres de l'Union européenne", avait dénoncé en octobre la mission de Médecins sans Frontidans en Serbie.

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont emprunté la route des Balkans en 2015, avant que l'Union européenne ne décide de leur fermer ses frontières en mars 2016. Toutefois, des centaines continuent chaque jour d'essayer de franchir clandestinement les frontières, dans des conditions souvent extrêmement dangereuses.