Monde Ennuyeuse, la campagne électorale ? Pas vraiment…

Limitation des prix de la bière, promotion du naturisme ou soupe à la patate : les législatives allemandes, pointées comme ennuyeuses tant Angela Merkel semble promise à un quatrième mandat, recèlent malgré tout quelques pépites insolites.

Huit ans après avoir révélé au monde que l’un de ses plats préférés était la soupe de pommes de terre, la chancelière Angela Merkel, peu loquace sur sa vie privée, vient d’en révéler sa recette : "J’écrase toujours les pommes de terre avec un presse-purée, jamais au mixer. Comme ça, il reste toujours quelques morceaux dedans", a confié au magazine populaire Bunte celle que l’on présente comme la femme la plus puissante d’Europe.

Elle a aussi levé le voile lors d’une conférence de presse avec des enfants sur quelques pans insoupçonnés de sa personnalité, comme le fait que ses animaux préférés soient "les hérissons, les éléphants et les lièvres", qu’elle raffole des "spaghetti bolognaise" et que son hobby préféré consiste à "faire pousser des patates". Quant au métier qu’elle aurait voulu exercer, Angela Merkel a confié qu’elle aurait bien troqué son habit de chancelière contre celui d’un "astronaute volant autour de la Terre".

Créé en 2004 à l’initiative de la revue satirique allemande Titanic, Die PARTEI (Le Parti, en allemand) veut freiner l’inflation du prix de la bière. Il exige aussi que les tribunaux allemands jugent les Russes "responsables de tout", des "impayés de loyer" comme "des retards de train".

Le leader des libéraux du FDP, le charismatique Christian Lindner, 38 ans, s’affiche sur les affiches de campagne en noir et blanc de son parti, barbe de trois jours et regard soutenu. Mais avant de jouer de son physique, Lindner était un adolescent en surpoids, a-t-il confié au journal populaire Bild : "À 14 ans, je pesais presque 100 kilos, tout en faisant au moins 10 cm de moins".

Mais après un régime draconien et une cure de jogging, il dit avoir perdu 30 kilos.

Gregor Gysi, l’un des caciques de la gauche radicale allemande, déplore que la pratique du naturisme soit en recul et fait campagne pour la remettre au goût du jour.