Monde Toute la Catalogne était pendue aux lèvres de Carles Puigdemont ce mardi en fin d'après-midi alors que le président de la région séparatiste tenait son allocution devant le parlement local. Son discours bicéphale a eu pour vocation de susciter d'importantes manifestations d'émotions.

Un discours au cours duquel il avait dans un premier temps indiqué " assumer le mandat du peuple catalan pour que la Catalogne devienne un Etat indépendant en forme de république", avant d'appeler au dialogue avec Madrid en mettant en suspens cette indépendance autoproclamée.

Cette mise au frais, temporaire, de la volonté régionale de se détacher du pouvoir royaliste a provoqué d'intenses émotions dans le chef des pro-indépendance.

Chaleureusement applaudi au début de son allocution, le président a ainsi également provoqué une vague de réactions auprès de ses sympathisants séparatistes, comme en attestent ces quelques clichés pris sur le vif.
© Reporters
Ces deux illustrations montrent ainsi nettement l'état de grâce des Catalans indépendantistes lors de l'annonce de " l'indépendance", avant de déchanter quand vient la seconde partie du discours, plus pacifique et ouverte au dialogue avec le pouvoir central ibérique. 

Au regard de ces photographies, certaines personnes en faveur d'une sécession pure et dure avec Madrid craignent même que l'allocution ambiguë de Puigdemont ait pour conséquence la fin définitive du projet indépendantiste.