Monde

Le Belge présumé membre du groupe terroriste Etat islamique (EI), Mehdi A., qui a été arrêté en Turquie est âgé de 24 ans et originaire de Molenbeek, ont indiqué mardi des sources proches des services de sécurité belges. 

Selon l'expert autoproclamé en djihad Montasser AlDe'emeh, cet homme est lié à la cellule terroriste de Verviers, démantelée en janvier 2015.

Les autorités turques ont arrêté un Belge qu'elles soupçonnent être membre de l'organisation terroriste Etat islamique. Il est suspecté d'avoir rallié Istanbul afin d'y perpétrer un attentat, selon les médias turcs.

Le suspect, identifié comme étant Mehdi A., s'était rendu en Syrie avec son épouse et son enfant en 2014, selon le quotidien 'Hürriyet', qui affirme qu'il y était responsable des djihadistes francophones de l'EI.

Il est également lié à l'organisation d'attentats commis en Europe, ajoute le quotidien, sans préciser lesquels.

Il a été interpellé jeudi dernier dans le quartier de Fatih, sur la rive européenne d'Istanbul, alors qu'il préparait un attentat à la bombe, selon l'agence progouvernementale Anadolu.

Selon des sources proches des services de sécurité belges, le nom de Mehdi A. figure sur la liste dressée par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM), en catégorie 1. Ce qui signifie qu'il séjourne probablement en Syrië ou en Irak.

Il était également signalé par Interpol.

Son nom se retrouve également sur la liste nationale de 251 "combattants terroristes étrangers" séjournant en Syrie ou en Irak touchés par un gel des avoirs et des moyens financiers dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme.

La question de son extradition vers la Belgique ne semble pas encore se poser, la justice turque devant d'abord se prononcer sur son sort.

Selon Montasser AlDe'emeh, Mehdi A. était un ami des terroristes abattus à Verviers en janvier 2015. Le démantèlement de cette cellule, quelques jours après l'attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo à Paris, avait fait deux morts, tandis qu'un suspect avait été interpellé.

M. AlDe'emeh prétend avoir vu Mehdi A. à plusieurs reprises à Molenbeek. "Il fréquentait Yacine A., qui m'a ensuite menacé depuis la Syrie", explique le doctorant. "Khalid Ben Larbi, qui a été tué à Verviers, était un ami de Yacine et Mehdi. Il s'agit donc d'un dangereux djihadiste, puisqu'il évoluait dans le même milieu que celui de terroristes impliqués dans les attentats exécutés en Europe".

Un autre expert du djihad (guerre sainte), Pieter Van Ostaeyen, a affirmé que Mehdi A. était un "recruteur actif" au sein du réseau de Khalid Zerkani, un des chefs de la nébuleuse djihadiste en Belgique. Zerkani avait été condamné en avril 2016 par la cour d'appel de Bruxelles à 15 ans de prison.

Mehdi A. était un cousin de Khalid Ben Larbi, l'un des deux "returnees" tués lors du démantèlement de la cellule de Verviers, a confirmé une source informée à l'agence Belga.