Le dalaï-lama toujours non grata

A. Vbb. Publié le - Mis à jour le

Monde

Des diplomates chinois ont tenté de convaincre la ville de Huy de renoncer à la visite du religieux tibétain

HUY Alors que le dalaï-lama est attendu jeudi en terres hutoises, on apprend que trois diplomates chinois se sont rendus à Huy en février dernier afin de convaincre les autorités communales d’annuler cette visite.

Les diplomates ont rencontré l’échevin en charge des Grands Événements, le député fédéral CDH Joseph George, et deux autres personnes afin de leur faire part du malaise diplomatique que pourrait provoquer la venue du chef spirituel des tibétains.

À Huy, des voix s’élèvent pour dire que le programme du prix Nobel de la paix a été modifié.

Joseph George assure que ce n’est nullement le cas. “Comme échevin en charge des Événements et donc des septennales, mon secrétariat personnel a bien été contacté par l’ambassade de Chine pour les recevoir à bref délai, ce qui fut fait… Je me souviens bien de cette rencontre et c’est moi-même qui avais pris contact avec l’institut tibétain presque un an plus tôt. Rien n’a été changé dans ce qui avait été décidé. Les trois interlocuteurs et leur traductrice sont restés plus de deux heures. Ils souhaitaient que la ville de Huy renonce à ce projet”, confirme Joseph George.

Cependant, la visite a été maintenue. “J’ai répondu en faisant état du caractère pluriconvictionnel des septennales et du caractère pluriculturel de la ville”, continue-t-il.

Si certains parlent de pression sur le député, ce dernier dément. Il assure que la rencontre a été cordiale, même si son but était clair pour tout le monde. Il a d’ailleurs assuré à ses visiteurs que “Son Excellence l’ambassadeur de Chine serait invitée le 15 août puisque Huy est jumelée avec une ville chinoise” .

Le dalaï-lama sera bien reçu au centre tibétain et ne se rendra donc pas à l’hôtel de ville.

Les causes invoquées sont un emploi du temps chargé, sa santé et l’importance des mesures de sécurité liées à un tel déplacement.

Le dalaï-lama sera néanmoins fait citoyen d’honneur de la ville de Huy par les autorités communales qui se rendront au centre tibétain.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner