Monde Les jumeaux ont finalement pris leur revanche après être passés à côté de Facebook.

Le destin des frères Winklevoss n'a rien d'ordinaire. Fils à papa au portefeuille très bien fourni, les deux frangins ont fréquenté les meilleurs écoles américaines jusqu'à atteindre l'élite intellectuelle en intégrant Harvard. C'est dans cette prestigieuse université que Cameron et Tyler ont rencontré Mark Zuckerberg, un étudiant réputé pour être le "geek" le plus performant du campus. Dans un premier temps, Ils n'ont pas hésité pas à faire part au futur PDG de Facebook de leur envie de développer un réseau permettant de connecter les étudiants entre eux.

Une idée de génie reprise par... Zuckerberg en personne trois mois plus tard sous le nom de "TheFacebook.com".

Plumé par l'ingénieux Zuckerberg, cette histoire est brillamment racontée dans le film "The Social Network", sorti en 2010.

L'affaire se terminera au tribunal par un accord à l'amiable entre les deux parties avec 65 millions de dollars à se partager pour les deux frères. A l'époque, la société Facebook valait déjà plus de 10 milliards de dollars...

La suite, tout le monde la connaît. Facebook deviendra le réseau social le plus influent et le plus gigantesque qui ait jamais existé. Forcément, les frères Winklevoss ont très mal vécu cette trahison, devenant durant de longues années la risée des internautes.

Milliardaires en Bitcoins

Loin de se démonter, Cameron et Tyler sont devenus, à 36 ans, les premiers milliardaires du Bitcoin. Une revanche implacable sur la vie.

Tout a débuté à Ibiza, lors de l'été 2012. Friands des soirées mondaines, les deux colosses (1m96), aiment se montrer dans les carrés VIP. David Azar a réussi à se faufiler jusqu'à eux un soir et leur a introduit l'idée d'investir dans une cryptomonnaie appelée... Bitcoin. A la tête de Winklevoss Capital, les deux natifs de Southampton (Etat de New-York) n'ont pas hésité à sortir quelque 11 millions d'euros, ce qui représentait à l'époque environ 1% de cette cryptomonnaie peu connue. Un véritable coup de poker. 

Bingo. 6 ans plus tard, le cours du Bitcoin a été multiplié par 700 et les deux spécialistes de l'aviron (ils ont participé aux JO de Pékin en 2008) pèsent aujourd'hui chacun environ un milliard de dollars.

Défenseurs des cryptomonnaies régulées

Plus que d'avoir eu le nez fin, les deux frères ont forcé leur destin. Au début du Bitcoin, celle-ci subissait de nombreux vols en ligne, ce qui altérait fortement sa réputation et donc a fortiori son potentiel de croissance. Cameron et Tyler ont joué de leur influence pour que le Bitcoin gagne en crédibilité en proposant que cette monnaie soit échangée sur des plateformes régulées.

C'est ainsi que les Winklevoss sont devenus les défenseurs des cryptomonnaies régulées auprès des autorités financières américaines. Ils ont d'ailleurs créé la plateforme Gemini, lieu d'échange en ligne de ces fameuses cryptomonnaies. 

Pour être clair, ils ont donc investi dans le Bitcoin avant d'aider désormais les gens à placer leur argent en toute sécurité (en théorie) dans celle-ci (comme dans les autres cryptomonnaies). Une idée simple, efficace et rentable mais encore fallait-il y penser.