Monde

Près de 250 personnes sont mortes noyées en Pologne au printemps et en été, très chauds cette année, a-t-on appris vendredi auprès de la police nationale. 

"Depuis des années, la cause principale des noyades ne change pas: les gens se baignent après avoir consommé de l'alcool", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police, Marzena Orzynska.

En juillet seulement, 75 personnes se sont noyées à travers le pays, et déjà dix en août, selon les statistiques policières.

Exemple type: jeudi après-midi, deux frères de 39 et 40 ans ont pique-niqué à l'alcool au bord d'un étang municipal à Zielonka, près de Varsovie, en dehors de la zone surveillée, puis sont allés se rafraîchir dans l'eau. L'aîné s'est noyé malgré une intervention engagée rapidement par les sauveteurs appelés de l'autre côté du plan d'eau. Le frère cadet, qui a survécu à la baignade, avait 2,8 grammes d'alcool dans le sang, selon un communiqué de la police.

Parmi les noyés, les hommes de plus de 50 ans sont en tête des statistiques, juste devant ceux de 31 à 50 ans. Les femmes représentent moins de 15% des victimes. Les accidents mortels ont lieu le plus souvent dans les parties non surveillées des lacs et rivières de Pologne, moins fréquemment au bord de la mer.