Monde

Le pape François a déclaré dimanche suivre "avec une vive préoccupation les événements survenus ces derniers jours en Irak", où l'offensive des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a contraint à la fuite de milliers de civils.

"Je vous invite tous à vous unir avec moi en prière pour notre chère nation irakienne, surtout pour les victimes et pour ceux qui souffrent en particulier des conséquences de l'accroissement des violences", a déclaré le pape après la prière de l'Angélus sur la place Saint-Pierre.

Le pape a précisé qu'il s'inquiétait "tout particulièrement pour toutes les personnes, dont de nombreux chrétiens, qui ont dû quitter leur maison".

"Je souhaite à toute la population la sécurité et la paix, ainsi qu'un avenir de réconciliation et de justice dans lequel tous les Irakiens, quelle que soit leur religion, pourront construire ensemble leur patrie", a-t-il ajouté, avant de demander à la foule de prier la Vierge "pour le peuple irakien".