Monde

Le Roi Philippe est arrivé en calèche ouverte, à Rideau Hall, aux côtés de la Reine Mathilde tout de rouge vêtue. 

Accueilli par Julie Payette, gouverneure générale, le Roi a pris place devant les militaires qui ont joué la Brabançonne. Il a ensuite salué les militaires présents. Il s’est ensuite exprimé devant la presse, la délégation et les Belges venus acclamer le Roi, dont Catherine, une Liégeoise qui s'est installée au Canada voici 23 ans.

“Je voulais vous dire à quel point nous sommes heureux d’être ici. Le Roi Baudouin, il y a 40 ans, a fait cette visite d’Etat. Depuis lors, il n’y en a plus eu. Il a dit: Quand on arrive au Canada, on se sent tout de suite bien, tout de suite bien accueilli et c’est vraiment ce qu’on a ressenti: l’acceuil chaleureux, les drapeaux partout, ça nous a vraiment touchés. Nous sommes heureux d’être là pour la semaine. Sur une note plus personnelle, peut-être ne le saviez vous pas, j’ai un sentiment particulier pour l’espace. J’aime l’espace. Je suis très heureux de voir le pays à travers vos yeux, les yeux d’une astronaute”.

Après son discours, le Roi et la Reine se sont entrenus avec Julie Payette, loin des caméras, avant de revenir sur la neige, avec des bottines fourrées pour la Reine, pour la plantation d’un arbre commémoratif. Ce frêle arbuste est à quelques mètres de ceux qu’avaient planté, en 1977, le roi Baudouin et la reine Fabiola. Les souverains ont tous deux pris la pelle pour jeter de la terre au pied du jeune érable à sucre choisi pour eux.

C'est dans la neige toujours, mais sous un soleil éblouissant, que Philippe et Mathilde terminent leur journée. Ils se rendent, en effet dans une cabane à sucre pour déguster une traditionnelle sucrerie canadienne à base de sirop d'érable.