Monde Dans 11 jours, le prince Harry et Meghan Markle se marient. Les ventes de souvenirs sont à la noce.

Depuis l’annonce des fiançailles de Harry et Meghan, en novembre 2017, les Britanniques trépignent d’impatience. En attendant le 19 mai, chacun tente de s’approprier divers produits dérivés. Une aubaine pour les commerçants.

À commencer par les hôtels qui sont pris d’assaut. Difficile aujourd’hui de trouver une chambre autour de Windsor pour moins de 350 € la nuit. L’effervescence autour du mariage princier pourrait d’ailleurs générer l’équivalent de 550 millions d’euros de revenus supplémentaires pour l’économie britannique, selon le cabinet Brand Finance. Tendance confirmée par Pamela Harper, PDG de l’entreprise Halcyon Days, qui fabrique la vaisselle commémorative officielle : "On augmente notre production de 10 à 12 %", calcule la patronne.

Face à ces traditionnels produits dérivés, certains tentent de se distinguer par leur originalité. Windsor&Eton Brewery a créé une bière artisanale combinant astucieusement du houblon britannique et américain, avec une touche de levure de champagne. Une boisson qui se veut "jeune, fraîche et pleine de caractère". Plus irrévérencieux, Crown Jewels Heritage Condoms propose des préservatifs "parfaits pour un prince".

Un succès à l’image de la popularité du prince Harry : selon les sondages, il est le représentant de la royauté favori des Britanniques, devant son frère William et même sa royale grand-mère.