Monde Éboulis, coulées de boue, rivières en crue ont détruit de nombreuses routes et maisons : 161 personnes ont dû être évacuées.

"Toutes les économies d’une vie ont disparu en un instant", raconte Rosemay. L’habitante de Plate Saint-Leu (ouest de l’île) est désemparée. Des gerbes et des débris du cimetière d’à côté sont dans sa cour. Elle fait le tour de son habitation et montre une trace rectiligne sur le mur de sa maison, traduisant la montée des eaux. La boue a remplacé le carrelage.