Monde

Les conservateurs allemands d'Angela Merkel ont remporté les élections législatives de dimanche avec 32,5 à 33,5% des voix, selon les estimations des chaînes publiques, un scrutin marqué aussi par une percée historique de la droite nationaliste et populiste.

Les sociaux-démocrates sont deuxièmes avec 20 à 21 %, devant la droite dure AfD (13-13,5%) et la gauche radicale Die Linke (9%). Les autres formations à entrer au Bundestag sont les Libéraux du FDP et les Verts, selon les estimations basées sur des sondages réalisées à la sortie des bureaux de vote par ARD et ZDF.


Merkel espérait un "meilleur résultat"

Angela Merkel a reconnu dimanche un score décevant pour son parti conservateur lors des élections législatives et reconnu faire face désormais à un "nouveau grand défi" avec l'entrée historique de la droite nationaliste au parlement.

"Je me réjouis" de la victoire "mais ne tournons pas autour du pot, nous espérions un meilleur résultat", a-t-elle déclaré devant ses partisans à Berlin. "Nous sommes face à un nouveau grand défi, l'entrée de l'AFD au Bundestag", a-t-elle ajouté, promettant de "reconquérir ces électeurs et électrices" de l'Alternative pour l'Allemagne.



Les sociaux-démocrates refusent de gouverner avec Merkel

Le parti social-démocrate a annoncé dimanche ne plus vouloir former de coalition avec les conservateurs dans le futur gouvernement d'Angela Merkel et préférer siéger dans l'opposition au Parlement, après une défaite d'ampleur historique aux législatives.

"Nous avons reçu un mandat clair des électeurs pour aller dans l'opposition", a déclaré l'une des responsables du parti, Manuela Schwesig, sur la chaîne de télévision ZDF. "Pour nous, la grande coalition (avec les conservateurs) s'achève aujourd'hui", a-t-elle ajouté.


Les nationalistes veulent "changer l'Allemagne"

Le parti de la droite nationaliste et anti-migrants allemand AfD a promis dimanche de "changer ce pays" après avoir enregistré une percée historique aux élections législatives.

"Nous allons changer ce pays (...) Nous allons faire la chasse à Madame Merkel. Nous allons récupérer notre pays", a lancé Alexander Gauland, co-tête de liste de l'AfD, qui a recueilli de 13% à 13,5% des voix, selon des sondages des télévisions publiques.

Le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) a reçu dimanche soir les félicitations de Marine Le Pen, présidente du Front national, et de Tom Van Grieken, son homologue du Vlaams Belang. L'AfD a obtenu 13% des voix dimanche lors des élections fédérales, ce qui en fait la troisième force politique allemande. Marine Le Pen, candidate malheureuse du deuxième tour de la présidentielle française en mai dernier, a salué "le résultat historique" de l'AfD. "C'est un nouveau symbole du réveil des peuples européens", a-t-elle écrit sur le réseau de microblogging Twitter.

Tom Van Grieken se félicite quant à lui du fait que l'AfD est "incontestablement le grand vainqueur du scrutin". "En plus de la condamnation sans ambage de la 'politique des frontières ouvertes', ce résultat est une sanction contre la manière avec laquelle la CSU a essayé de se distancier de la politique laxiste menée par ce gouvernement."

Le parti d'extrême droite flamand demande aux politiques belges de tirer les leçons de ce scrutin en menant une "politique migratoire ferme".


Mobilisation stable par rapport à 2013

La participation à 14H00, seule estimation nationale de la journée, était de 41,1%, soit quasi-stable par rapport aux 41,4% de 2013. Cette année-là, 71,5% des électeurs s'étaient rendus aux urnes. La dirigeante conservatrice a voté un peu avant 15H00 (13H00 GMT) en compagnie de son époux Joachim Sauer, après avoir fait le trajet à pied sous la pluie depuis leur appartement du centre de Berlin.

Quelque 61,5 millions d'électeurs répartis en 299 circonscriptions ont jusqu'à 18H00 (16H00 GMT) pour élire leurs députés, selon un mode de scrutin mêlant principes majoritaire et proportionnel.

Dès la fin du vote, des sondages doivent donner une indication claire des rapports de force au prochain Bundestag, affinée tout au long de la soirée.