Monde

Les pompiers de Berlin ont conseillé samedi aux habitants de garder portes et fenêtres closes. 

Sous l'effet du vent, les fumées d'un feu de forêt qui sévit à 50 kilomètres arrivent jusque dans la capitale allemande. Une forte odeur de fumée est perceptible à Berlin depuis vendredi matin, surtout dans les quartiers sud. Les autorités avaient déjà suggéré vendredi aux habitants de fermer leurs portes et fenêtres.

Le feu, qui a pris dans une forêt des environs de Potsdam, a frappé une surface d'environ 350 hectares. Il est à présent circonscrit, mais des centaines de pompiers restent à la manoeuvre pour l'étouffer totalement, ce qui risque de prendre plusieurs jours.

"L'incendie ne s'étend plus. J'espère que le vent ne va pas à nouveau s'intensifier", a déclaré samedi Raimund Engel, agent de l'Etat du Brandebourg en charge de la protection des forêts contre les incendies.

Environ 600 personnes de trois villages avaient dû être évacuées dans la nuit de jeudi à vendredi. La tâche des pompiers est ardue, car de nombreuses munitions de la Deuxième Guerre mondiale se trouvent dans le sol, ce qui a déjà généré de petites explosions.

L'incendie n'a pas d'impact sur le trafic aérien.