Les compagnies aériennes jugent excessives les restrictions de vols

Publié le - Mis à jour le

Monde

"Si les compagnies aériennes et les aéroports européens considèrent la sécurité comme une priorité absolue, ils s'interrogent sur la proportionnalité des restrictions de vol imposées actuellement", ont expliqué l'AEA et l'ACI


BRUXELLES La principale association des compagnies aériennes européennes et celle des gestionnaires d'aéroports ont demandé dimanche une "réévaluation immédiate" des restrictions de vols imposées en Europe en raison des cendres volcaniques, qu'elles jugent excessives. L'appel de l'AEA, qui rassemble 36 compagnies aériennes européennes, a été cosigné par l'ACI, association qui représente une majorité des aéroports européens.

"L'AEA et ACI Europe soutiennent les efforts déployés initialement par la Commission européenne, Eurocontrol, la navigation aérienne et les autorités nationales pour prendre en compte la menace sur la sécurité (aérienne) mais demandent une réévaluation immédiate des restrictions actuelles au niveau européen", ont indiqué ces deux associations dans leur communiqué commun.

"Si les compagnies aériennes et les aéroports européens considèrent la sécurité comme une priorité absolue, ils s'interrogent sur la proportionnalité des restrictions de vol imposées actuellement", ont expliqué l'AEA et l'ACI. "L'éruption du volcan islandais n'est pas un événement sans précédent et les procédures appliquées dans d'autres parties du monde pour les éruptions volcaniques ne semblent pas devoir impliquer le genre de restrictions qui sont actuellement imposées en Europe", ont estimé les deux associations.

Selon Olivier Jankovec, directeur d'ACI Europe, 6,8 millions de passagers ont d'ores et déjà été affectés par la quasi fermeture du ciel européen, et la facture pour les aéroports s'élève déjà à 136 millions d"euros.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner