Monde Ce système, censé entrer en application en 2015, va enfin aboutir : un marché public pour les collecteurs de salive a été attribué.

Les tests d’analyse salivaires vont (enfin) débarquer sur les routes belges. Ils doivent permettre de mieux lutter contre le phénomène de la drogue au volant. Selon Koen Geens (CD&V), ministre de la Justice, le marché public pour ces analyses salivaires vient d’être assigné.

(...)