Monde C'est le site français Mediapart.fr qui l'a annoncé dans un dossier sur le réseau terroriste composé des frères Kouachi et Coulibaly.

Très vite après l'attaque des bureaux de Charlie Hebdo à Paris, les enquêteurs français sont remontés à un dossier vieux de 2010 dans lequel les trois protagonistes des attaques sanglantes avaient déjà été reliés. Il s'agissait d'un projet d'évasion de Belkacem, figure islamiste historique. Qui n'est autre que l’auteur des attentats commis à Paris l'été 1995.

Dans cet article, Mediapart, se basant sur des rapports d'enquêteurs datant de l'époque, parle d'un réseau qui n'a pas ménagé sa peine pour trouver des armes en... Belgique. Et ainsi préparer activement les évasions des leaders islamistes. 

Dans un mot manuscrit laissé par un membre de cette cellule terroriste à l'époque, il est noté qu'il faut absolument trouver des "kalachnikovs, des armes de poing, des grenades"... "à un frère qui les fourni".. "et à un prix bien négocié".

Le projet ayant été démasqué a ensuite conduit au procès des frères Kouachi.