Monde Au-delà de ses grands projets polémiques comme le décret migratoire et la réforme de l'Obamacare, Donald Trump est également connu dans le monde entier pour un geste beaucoup plus anecdotique mais néanmoins interpellant : sa redoutable poignée de main.

Le président américain a pris l'habitude de serrer férocement la main de ses interlocuteurs les attirant parfois violemment à lui. Une manière de montrer que c'est lui qui dirige. Quoiqu'il en soit, les chefs d'Etat se retrouvent parfois bien embêtés au moment de serrer la pince du dirigeant américain. A tel point qu'ils doivent élaborer des stratégies, comme Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, pour ne pas perdre ce court duel face à Donald Trump.

S'il en a un qui a attiré tous les regards durant la visite de Trump à Bruxelles, c'est Emmanuel Macron. Leur salut s'est en effet transformé en véritable bras de fer, à tel point que les médias étrangers s'y sont fortement intéressé. En observant attentivement, l'on remarque en effet que le président français a tellement serré la main de son homologue qu'il l'a carrément empêché de se libérer au moment où il le souhaitait. Macron est ainsi totalement resté maître de l'échange. 

Charles Michel s'en est lui aussi plutôt bien tiré en étant chanceux. Au moment de quitter Bruxelles, Trump a en effet tenté de l'attirer brusquement à lui au moment de la poignée de main d'adieux mais étant donné que les deux hommes étaient en train de marcher, cela n'a pas eu l'effet escompté.