Monde Emmanuel Macron a déploré samedi soir que la France payait "une nouvelle fois le prix du sang" après l'attaque au couteau menée à Paris, mais assuré qu'elle ne cèderait "pas un pouce aux ennemis de la liberté".

"Je salue au nom de tous les Français le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste", a ajouté le chef de l'Etat sur Twitter, après l'attaque au couteau menée dans le coeur de Paris qui a fait un mort et quatre blessés.