Monde

L'Union européenne va débloquer des fonds - 118,5 millions d'euros au total pour 2017 et 2018 - pour aider les Etats membres à sécuriser leurs espaces publics, visés ces dernières années par plusieurs attentats mortels. 

"Les terroristes ont ciblé des endroits où les gens se rassemblent", a constaté mercredi midi le commissaire européen à l'Union de la sécurité, Julian King. Des attentats ont en effet frappé Nice le 14 juillet 2016, Berlin pendant le marché de Noël, Londres, et les Ramblas de Barcelone pendant les vacances d'été, faisant à chaque fois de nombreux morts.

Même s'il n'est pas possible de garantir un "risque zéro", "nous pouvons rendre la tâche plus difficile" aux terroristes, a estimé le commissaire. La Commission européenne a donc décidé de dégager 18,5 millions d'euros encore en 2017, et 100 millions d'euros en 2018, pour financer la sécurisation d'espaces publics à travers l'Union européenne.

Dans le courant de l'année 2018, la Commission proposera également de nouveaux outils d'orientation pour aider les Etats membres à résoudre de nombreuses questions liées à la protection des espaces publics et à la sensibilisation du public. Parmi ces outils figureront des solutions de "sécurité dès la conception" destinées à rendre les espaces publics plus sûrs tout en préservant leur caractère ouvert et public, précise la Commission.