Merah manipulé par les services français ?

Publié le - Mis à jour le

Monde

Le parquet français ne croit pas à cette théorie

PARIS Quels contacts entretenaient les renseignements français avec Mohamed Merah avant ses tueries ? L’avocate algérienne de son père affirme détenir deux vidéos qui prouveraient que le djihadiste présumé a été manipulé.

Ces enregistrements, qui n’ont pas été rendus publics, auraient été réalisés par Mohamed Merah au moment où la police assiégeait son appartement toulousain et sont cités à l’appui d’une plainte pour meurtre déposée à Paris par les avocates du père du tueur en série, Mes Zahia Mokhtari et Isabelle Coutant-Peyre.

Le quotidien algérien Echourouk a publié une traduction en arabe des conversations présumées entre Merah et des policiers lors du siège qui fut fatal au tueur, une transcription qui a été authentifiée par l’avocate française Isabelle Coutant-Peyre.

Selon le quotidien, l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban (7 morts) aurait affirmé avoir découvert durant ce siège qu’un homme qu’il croyait être son ami était en fait un agent des services français qui l’aurait manipulé, l’incitant notamment à partir en Irak, en Syrie et au Pakistan.

Le parquet, qui a demandé la communication de ces enregistrements à la défense, annonce ne pas les avoir obtenus. Il explique dans un communiqué qu’il est matériel- lement impossible que Merah ait pu faire des enregistrements sonores et vidéo puisqu’il ne détenait aucun téléphone portable d’aucune sorte.

Ce qui est présenté comme des transcriptions laisse penser, aux yeux de ceux qui les présentent comme authentiques, que Merah était un agent de renseignement français et qu’il a été exécuté pour le faire taire. Un faux, selon le parquet.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner