Monde

A l'issue de son entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, la chancelière allemande, Angela Merkel, a affirmé à Barack Obama que le président russe avait perdu "tout contact avec la réalité", selon le New York Times.

La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé au président américain Barack Obama que M. Poutine "a perdu tout contact avec la réalité." "Il est dans un autre monde", aurait ajouté Angela Merkel lorsqu'elle a contacté lundi M. Obama après son entretien téléphonique avec le président russe, selon le quotidien New York Times.

Après l'échange avec la chancelière allemande, M. Poutine a accepté de charger un groupe d'experts internationaux d'examiner la situation en République ukrainienne autonome de Crimée. Des observateurs de l'OSCE vont se rendre lundi soir en Ukraine.

L'UE menace de remettre en cause ses relations avec la Russie

L'Union européenne a menacé lundi de remettre en cause ses relations avec la Russie en l'absence de "désescalade" en Ukraine.

"En l'absence de mesures de désescalade de la part de la Russie, l'UE devrait décider des conséquences sur les relations bilatérales entre l'UE et la Russie", ont indiqué les ministres européennes des Affaires étrangères dans une déclaration, obtenue par l'AFP, à l'issue d'une réunion d'urgence sur la crise ukrainienne à Bruxelles.

Lavrov dénonce les menaces de "sanctions" et de "boycottage"

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a dénoncé lundi à Genève les menaces de "sanctions" et de "boycottage" suite à l'action de la Russie en Ukraine, les Occidentaux envisageant notamment de priver Moscou de son siège au G8.

"Ceux qui essaient d'interpréter la situation comme une agression et menacent de sanctions et de boycottage sont les mêmes qui ont systématiquement encouragé le déni du dialogue et ont finalement encouragé la polarisation de la communauté ukrainienne", a déclaré M. Lavrov lors de l'ouverture de la principale session annuelle du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies à Genève.