Monde

A moins de deux mois du match d'ouverture le 14 juin prochain au stade Loujniki de Moscou, sur les bords de la Moskova, des milliers d'étudiants moscovites ont manifesté contre la Fan Zone sur l'autre rive mercredi. 

Le Comité d'organisation a en effet choisi cet endroit pour permettre aux supporters sans tickets de suivre les matches sur un écrans géant dans une ambiance de fête qui promet d'être bruyante. D'où le courroux des étudiants de l'Université d'État de Moscou qui seront alors en période de bloque et d'examens.

"Il n'y avait pas de plus mauvais endroit pour installer cette fan zone", a déclaré un porte-parole des étudiants en colère. "Ils ont décidé cela sans nous consulter..."

Le premier site choisi était la Place Rouge, qui ne peut cependant accueillir autant de monde que le parvis de l'université d'État où se presseront 40.000 fans sur 36.000 mètres carré de terrain. L'écran adossé à l'université mesurera 40 m de hauteur, et l'on imagine le bruit qui va perturber les six mille étudiants et professeurs dans leur enceinte, et en particulier à la bibliothèque.

Leur dernier espoir est le procureur-général, qui a le pouvoir d'annuler tout ça, auquel ils ont envoyé une pétition ayant recueilli 14.000 signatures