Monde

Lorsque Donald Trump a promis l'an dernier de construire un mur avec le Mexique pour protéger les Etats-Unis de l'immigration clandestine, il n'était "pas suffisamment informé", a déclaré le Secrétaire général de la Maison Blanche cité par un journal.

Le général à la retraite John Kelly, cité par le New York Times mercredi soir, a expliqué lors d'une rencontre avec des membres hispaniques du Congrès qu'il avait réussi à persuader le président qu'un mur n'était pas nécessaire et que l'opinion de M. Trump sur la question, un des thèmes emblématiques de sa campagne pour la présidence, avait "évolué".

John Kelly a été nommé à ce poste il y a six mois pour tenter de mettre de l'ordre après les débuts chaotiques de la présidence Trump.

Le New York Times estime qu'avec cette remarque, John Kelly montre qu'il considère de son devoir de guider un homme parfois mal informé qui n'a jamais occupé de fonction publique avant son élection à la présidence.