Monde

Deux ans après les révélations des Panama Papers, une nouvelle fuite de données porte aujourd'hui sur 1,2 million de documents du cabinet juridique Mossack Fonseca, rapporte mercredi De Tijd, Knack et Le Soir, qui font partie du consortium de médias ayant enquêté sur ces documents. 

La nouvelle fuite concerne des pièces allant d'avril 2016, après les premiers Panama Papers, jusqu'à fin 2017. C'est à nouveau le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung qui a eu les documents en main. Ceux-ci donnent un aperçu des manœuvres internes du bureau d'avocats controversé, qui a dû fermer ses portes l'an dernier. Il s'agit de courriels, de copies de documents d'identité, de données d'entreprises et de documents judiciaires. De nouveaux détails seraient donnés sur les constructions offshore entourant des personnalités comme le footballeur Lionel Messi ou le président argentin Mauricio Macri.