Monde

Onze personnes ont été tuées et neuf autres ont été blessés dans l'explosion d'un camion transportant des explosifs à proximité de l'entrée d'une mine de fer dans le nord-est de la Chine, a rapporté mardi la télévision d'Etat chinoise CCTV.

Vingt-cinq autres personnes se sont par ailleurs retrouvées piégées à la suite de la déflagration, à l'intérieur de la mine, gérée par le groupe Huamei (filiale de China Coal co.) et située dans la province du Liaoning. Vingt-trois d'entre elles ont pu entrer en contact avec les sauveteurs, selon CCTV.

Les blessés ont été transportés à l'hôpital. La municipalité de Benxi et le ministère des situations d'urgence étaient en charge de la coordination des secours, selon la même source.

Les mineurs étaient en train de percer un puits lorsque le camion a explosé peu après 16H00 (08H00 GMT) près de l'entrée de la mine.

Vers 22h00 (14h00 GMT), l'électricité et la ventilation avaient été rétablies à l'intérieur de la mine, et les secouristes s'affairaient à réparer les ascenseurs sous-terrains, a précisé l'agence Xinhua.

La Chine est fréquemment le théâtre d'accidents miniers meurtriers.

Dix-huit mineurs ont ainsi perdu la vie à la suite d'une fuite de gaz dans une mine de charbon du centre du pays, dans la province du Hunan en mai 2017.

En mars 2017, 17 mineurs avait trouvé la mort lorsque le monte-charge dans lequel ils se trouvaient s'était décroché dans une mine du nord-est du pays.

En décembre 2016, au moins 59 mineurs avaient été tués dans des explosions à l'intérieur de deux mines situées en Mongolie intérieur et dans la province du Heilongjiang, dans le nord-est du pays.