Monde Ce samedi, les gilets jaunes se sont rendus aux abords des Champs-Elysées pour le troisième week-end de suite. De nombreuses dégradations ont émaillé cette journée de mobilisation où des casseurs se sont mêlés aux manifestants. Plusieurs interpellations ont également eu lieu.

Si les autorités avaient pris les devants en protégeant l'avenue des Champs-Elysées, les choses ont malgré tout dégénéré aux abords de l'artère commerçante parisienne. Certains parlaient de "scènes de guerre" pour qualifier les événements qui ont eu lieu dans la capitale française ce samedi. Pour le troisième week-end de suite, les gilets jaunes ont fait part de leur mécontentement à l'encontre de la politique menée par le président Emmanuel Macron, principale cible des rassemblements.

Au milieu des manifestants, des casseurs qui ont littéralement mis à feu la Ville Lumière. Magasins vandalisés et pillés, voitures incendiées, mobilier urbain dégradé, dont les grilles des Tuileries et l'Arc de Triomphe, peu de choses ont résisté aux personnes venues déverser leur colère.

Retour en images sur ce samedi de colère dans la capitale française.