Monde Le président turc a profité du congrès de son parti, samedi à Ankara, pour défier les Etats-Unis. Nous ne nous livrerons pas à ceux qui se présentent comme notre partenaire stratégique, alors qu’ils s’efforcent de faire de nous une cible stratégique", a lancé M. Erdogan lors d’un discours à Ankara.

"Certains croient pouvoir nous menacer avec l’économie, les sanctions, les taux de change, les taux d’intérêt et l’inflation. Nous avons mis au jour vos manigances et nous vous défions." Le président turc s’exprimait lors d’un congrès du Parti de la justice du développement (AKP, islamo-conservateur) à l’issue duquel il a été reconduit à sa tête avec l’ensemble des 1 380 votes exprimés, selon l’agence de presse étatique Anadolu.

(...)