Monde Le journal espagnol "Vanguardia" annonce que le président catalan destitué a quitté Bruxelles ce soir pour rejoindre Barcelone.

Carles Puigdemont a pris un vol Vueling reliant Bruxelles à la cité catalane, d'après un passager du même vol.

L'homme de 54 ans, accompagné d'au moins deux de ses conseillers (Joaquim Forn et Dolors Bassa), atterrira à 23h20 à l'aéroport d'El Prat.

Un employé de l'hôtel Chambord à Bruxelles a confirmé à l'agence Belga que M. Puigdemont avait commandé un taxi et quitté l'hôtel.

Puigdemont et le reste de son gouvernement ont reçu leur convocation ce mardi soir chez le juge. Ils sont appelés à comparaître jeudi et vendredi à 9 heures du matin sous peine d'être en infraction. Ceci pourrait expliquer son retour précipité en Espagne.

Mardi midi à Bruxelles, l'indépendantiste avait indiqué qu'il n'avait pas demandé l'asile à la Belgique. "Je ne suis pas ici pour demander l'asile à la Belgique. Bruxelles est la capitale de l'Europe", avait-il déclaré, ajoutant vouloir mettre en évidence le problème catalan au cœur des institutions européennes. Selon son avocat, une demande d'asile n'est cependant pas exclue.

Carles Puigdemont avait aussi exprimé ses craintes quant à la partialité de la justice espagnole. Il ne s'était pas avancé sur la durée de son séjour en Belgique.