Monde Quelques heures avant de parcourir la rue Yonge, l'une des plus fréquentées de Toronto, et de faucher des dizaines de personnes avec une voiture bélier, Alek Minassian avait publié un post Facebook étrange dans lequel il déclarait être un "incel". Mais qu'est-ce qu'un "incel"?

Dans cette publication, confirmée par Facebook comme étant avérée, Alek Minassian déclarait que "la Rébellion des Incels avait déjà commencé" et que ces "incels" allaient "renverser tous les Chads et les Stacys".

© Capture Twitter Catherine McDonald
Le terme "incel" est en fait un mot-valise sur base des termes anglais "involuntary" et "celibate", entendez "célibataire involontaire". Cette expression ou néologisme a fait son apparition sur le site web communautaire Reddit, une plateforme permettant aux internautes de discuter, à la manière d'un forum, particulièrement utilisé par des initiés et des connaisseurs du web. Bannis du site Reddit en juillet 2017, les "incels" ont depuis pris possession des forums 4chan et Discord.

Selon eux, un "incel" est un homme qui a minimum 21 ans, n'a pas eu de relation charnelle depuis au moins six mois, désire en avoir mais n'y arrive pas et est, par conséquent, profondément pessimiste quant à ses futures chances d'en avoir.

Ces hommes se définissent comment étant les opposés des "Chads", comme l'explique le YouTuber Joinen dans une vidéo. Les "Chads" sont des beaux gosses qui ont beaucoup de facilités à trouver une partenaire, ont souvent des relations sexuelles avec des femmes et ont beaucoup de succès auprès de la gent féminine en raison de leur physique attirant et de leur charisme.

Et c'est là où le bât blesse puisqu'en raison de cette opposition, les "incels" ont développé une haine féroce envers les femmes, les estimant responsables de leur malchance en amour. Ils se réfèrent à l'idéologie de la "pilule noire", une version extrême de la métaphore de la "pilule rouge", selon laquelle les femmes dirigent le monde et sont attirées par des hommes qui sont considérés comme étant supérieurs. Ce que les "incels" ne sont pas, si l'on suit les définitions et arguments donnés sur les forums et autres plateformes de discussion utilisés par des auto-proclamés "incels".

A la fin de sa publication sur Facebook, Alek Minassian, auteur de l'attaque à la voiture-bélier de Toronto, fait référence à Elliot Rodger, le définissant comme étant le "gentleman suprême". Cet homme de 22 ans avait, en 2004, tué six personnes et blessé 14 autres sur le campus de l'Université de Californie, à Santa Barbara, avant de se donner la mort.