Monde

Digne d'un scénario de science-fiction, la nouvelle avancée technologique proposée par Google repousse les limites du possible dans le domaine médical.

Toujours plus présente, voire intrusive, dans nos vies, l’intelligence artificielle se tourne maintenant vers la prédiction du moment où un individu pourrait passer l'arme à gauche.

Google a mis au point "Medical Brain", un programme à plusieurs fins. D'une part, il permet de déterminer la durée d'hospitalisation d'un patient, et si ce dernier aura besoin d'une nouvelle opération. D'autre part, ce programme du géant de la Silicon Valley aurait, selon Bloomberg, la capacité de prédire le moment du décès d'un patient.

Grâce à de puissants algorithmes, cette IA traite des milliers de dossiers médicaux et peut en un temps réduit, en croisant les données récoltées, donner la probabilité de décès d'une personne hospitalisée. Et ce avec plus de précision qu'un diagnostic traditionnel. Ainsi, en analysant des données relatives au cancer d'une patiente, cette intelligence lui avait donné 20 % de probabilité de décès, tandis que le diagnostic classique lui en prédisait la moitié.

La patiente était ensuite effectivement décédée.