Monde Ce sont plusieurs coups de foudre impressionnants qui ont traversé la capitale de Paris ce lundi soir. La Tour Eiffel a été frappée pour la deuxième fois en seulement une semaine.

Ce lundi dernier, de violents orages ont frappé Paris et l'Île-de-France. En à peine 18 minutes, 13,5 mm de pluie se sont déversés dans les rues de Paris, soit l'équivalent d'une semaine de précipitations.


Le photographe Bertrand Kulik a ainsi réussi à immortaliser l'instant où la foudre s’abat sur la Tour Eiffel.

Fort célèbre pour ses clichés, le chasseur de foudre a à plusieurs reprises photographier la Dame de Fer dans de telles conditions. Le 22 mai dernier déjà, il était aux premières loges pour immortaliser le même phénomène. Son cliché avait alors fait le tour de la toile. L'homme a aussi compilé l'ensemble de ses clichés de la Tour Eiffel sur une page Flickr.

Pourquoi la Tour Eiffel attire la foudre?

La Tour Eiffel est victime de « l’effet de pointe ». Son sommet, composé de pics et de barres de métal, attire l'électricité statique qui se forme entre les nuages et la terre par temps d’orage. La foudre, qui choisit toujours le chemin le plus court pour décharger son électricité, s’abat tout naturellement sur cette pointe géante qu’est la tour Eiffel. La Dame de Fer est le paratonnerre de la capitale depuis déjà plus de 120 ans, au plus grand bonheur des photographes.